Golem.ai chez Phone Group : 2 jours d’expérimentation à Casablanca

21/02/2019 / Entreprise

En fin d’année 2018, nous avons été invités à Casablanca pour présenter notre IA, lors d’un événement organisé par Phone Group. Interview nos deux voyageurs Jocelyn Rivollet Responsable Commercial & projets internationaux et Benjamin De Almeida Product Owner, qui ne déméritent pas...

 

Que faisiez-vous à Casablanca en cette fin d’année 2018 ?

Jocelyn : “Nous avons eu la chance d’être invité par un centre d’appels, Phone Group, filiale du groupe Arvato afin de présenter notre solution de NLU (Natural Language Understanding), focalisée entre autres sur les chatbots mais aussi sur tout ce qui est lié au traitement automatique d’emails. Également, nous l’avons présentée aux équipes innovation afin que les opérationnels puissent se familiariser aux nouvelles technologies d’intelligence artificielle.”

 

Quel a été le ressenti des participants ?

Benjamin : “On a eu un retour enthousiaste, de l’étonnement, et surtout beaucoup d’idées d'utilisations de notre technologie pour améliorer le cadre de travail chez Phone Group ! Nous avons également eu plusieurs retours sur de nouveaux marchés.”

C’était une technologie qu’ils connaissaient ?

Benjamin : “C’est une technologie qu’ils ne connaissaient pas. Pour la plupart des personnes présentes, le secteur de l’IA restait assez méconnu.”

De nombreux responsables de centres d’appels étaient présents pour en apprendre plus sur les impacts de l’IA. Quels bénéfices la technologie Golem.ai pourrait leur apporter ?

Jocelyn : "Golem.ai pourrait apporter un certain nombre d’automatisations des processus, que ce soit en amont des discussions que peuvent avoir les responsables de relation client avec les clients finaux, ou bien en aval des traitements des appels. C’est une technologie qui peut aussi fournir de nouveaux moyens de communication au travers de chatbot pour les clients finaux, en parallèle du travail qui est déjà proposé avec des chats, des discussions téléphoniques ou des correspondances par email avec les clients.”

 

Nous avons entendu que certains testeurs ont discuté avec Golem.ai en arabe, une langue que la technologie ne connaît pas encore. Que s’est-il passé ?

Benjamin : “Pour recontextualiser, notre technologie ne connaît pas l’arabe en tant que langue éprouvée, mais le langage arabe est maîtrisé.

Ce qui s’est passé, c’est que certaines personnes qui devaient faire reconnaître une notion de ville sur des questionnaires, ont spécifié les noms des villes et les noms des pays en les écrivant en arabe. Notre technologie a pu retrouver les bonnes villes écrites en arabe, mais aussi a aussi pu corriger des fautes d’orthographe écrites en arabe ! Ce qui les a surpris.”

 

Quelle suite à cet événement ?

Jocelyn : “Nous  avons rédigé un compte rendu détaillé de tous les sujets abordés lors des différents ateliers que nous avons effectué sur les deux jours. Une réunion sera organisée avec les équipes de direction de Phone Group, pour lister les tests à effectuer courant 2019 sur différentes solutions, que ce soit sur du traitement de mails, sur du chatbot ou autre… Un événement très intéressant avec, on l’espère, des retombées multiples au sein de ce grand groupe !” 

Une anecdote marquante pour le mot de la fin ?

Benjamin : “Après la présentation de Jocelyn auprès de toutes les personnes invitées, nous avons eu de nombreux retours, et beaucoup d’enthousiasme sur notre intelligence artificielle ! Une personne en particulier m’a marqué. Curieuse, elle est venue nous poser des questions sur l’utilisation de la techno dans le cadre de sa vie de tous les jours, au delà des besoins de Phone Group, un exercice assez inattendu je dois dire…”

Jocelyn : “Le très bon accueil qu’on a eu de la part des équipes Phone Group ! Un très bon accueil à la fois par les personnes qui nous ont invités, mais aussi par tous les opérationnels lors des différents ateliers avec des personnes qui ont rapidement compris l’utilité et comment utiliser entre autres la console de Golem.ai”.