Guillaume Navarre CCO de Golem.ai revient sur le bootcamp French IoT

07/10/2019 / Entreprise

Suite à notre sélection par le programme d’accompagnement French IoT organisé par Docaposte et le Groupe La Poste et visant à accélérer et coacher des startups, Guilaume Navarre notre CCO revient sur ces 4 jours de bootcamp aussi intenses qu’instructifs !

 

Guillaume NAVARRE, CCO de Golem.ai

Guillaume, tu as rencontré des spécialistes des pitchs lors du BooT Camp French IoT. Qu’as-tu appris de leurs techniques ?

“Après avoir revu les incontournables d’un bon pitch, ils nous ont présenté une théorie de structure comportant 3 grandes parties essentielles. C’était un vrai cas d’école pour nous parce que nous avions un discours qui était plutôt bien testé, éprouvé et on s’est rendu compte qu’il manquait encore certaines choses. Par exemple : quel besoin préoccupe notre interlocuteur au point de l'empêcher de dormir ? Comment créer le désir sur ce besoin, ou encore à quel moment on rentre dans des précisions techniques ?

C’était très intéressant et structurant, on s’est vraiment challengé à faire un pitch de 3 minutes exhaustif et bien amené. En ce qui concerne le storytelling, il est conseillé de ne pas se focaliser tout de suite sur le produit, mais d’évoquer d’abord un état de fait intriguant, le mettre à l’échelle en le dramatisant, et d’y répondre en apportant la plus-value de la marque. D’ailleurs, nous avons appliqué ces conseils et c’est ce qui nous a valu la victoire au défi du pitch ! En somme, le vrai challenge portait sur : trier les informations importantes, se concentrer sur l’essentiel et faire des concessions sur des éléments qu’on évoquera plus tard, avec le prospect.

A retenir : il faut laisser un peu de mystère sur les autres éléments qu’on souhaite évoquer, les garder pour un second entretien.”
 

As-tu été inspiré par certaines techniques de communication ? Une anecdote ?

“Oui, on a pu se projeter en dehors de notre réalité entrepreneuriale, prendre de la distance...Par exemple, avec la session sur le Love Branding qui a été vraiment inspirante, surtout concernant la manière dont les personnes adhèrent à une marque. D’ailleurs, on pourrait penser à tort que ce phénomène n’est pas une priorité dans la communication BtoB tech, pourtant c’est vital ! Pour le développement d’une marque employeur forte, c’est primordial, surtout dans une phase de croissance, car c’est cette adhésion à la marque qui va permettre de dénicher des “pépites” et de les motiver à rejoindre l’entreprise.” 

Enfin d’un point de vue personnel, ce bootcamp était très intense, une réflexion de tous les instants était demandée, et c’était très stimulant. J’y ai retrouvé toute l’exigence et l’agilité qui était demandée dans des ateliers durant mes études supérieures comme les challenges ou les micros agences.”

À très vite,
L’équipe Golem.ai