Célia Doreau CSMO de Golem.ai revient sur le bootcamp French IoT

03/10/2019 / Entreprise

Suite à notre sélection par le programme d’accompagnement French IoT organisé par Docaposte et le Groupe La Poste et visant à accélérer et coacher des startups, Célia Doreau notre CMSO revient sur ces 4 jours de bootcamp aussi intenses qu’instructifs !

 

Célia DOREAU, CSMO de Golem.ai

Célia, tu as rencontré plusieurs intervenants sur différentes expertises. Quelles sont les présentations qui t’ont marquées et pourquoi ?

“Deux présentations vont m’inspirer pour les prochains mois. D’ailleurs, elles m’ont déjà inspirée... Une première présentation, assez technique d’Antoine Aubert, avocat en droit des contrats chez Cocoon. Il nous a présenté, façon “vis ma vie d’entrepreneur”, une série de “does and don’ts” sur les contrats en précisant les éléments sur lesquels nous devions être vigilants tant dans la négociation que dans la signature des documents. C’était intéressant, ce qui n’est pas si facile avec le droit, et hyper opérationnel."

"La deuxième intervention sur laquelle nous avons capitalisé était celle sur le pitch. Même si notre discours nous paraissait assez rodé, il s’est avéré que le diamant pouvait encore être mieux taillé. J’ai depuis testé notre pitch affuté chez nos clients. Il provoque spontanément des déclics que nous avions du mal à obtenir auparavant. Retirer des infos moins intéressantes permet de mieux faire percevoir combien Golem.ai est révolutionnaire.

J’ai enfin vibré aux témoignages plus intimistes des entrepreneurs parce qu’ils étaient pleins d’anecdotes, racontées en confiance, la vraie vie qu’on ne voit pas dans les prez !”

D’un point de vue business/marketing : as-tu découvert des outils ou des techniques que tu penses utiliser ? 

“Ce n’était pas une découverte, mais repasser du temps sur les techniques de Growth Hacking était stimulant intellectuellement. Pour Golem.ai 2019 a été une année de mise en place de notre commercialisation avec une croissance de plus de 800%. 2020 doit être l’année où nous confirmons que nous sommes une fusée. Il faudra que nous définissions notre propre système de démultiplication de la croissance, en réfléchissant aux modèles mis en place dès leur démarrage par des start-ups devenues des multinationales comme Airbnb ou Linkedin… Il s’agit de continuer à se bousculer sans tomber dans des pratiques qui ne nous ressemblent pas

Enfin devenir une Love Brand serait un vrai asset pour une entreprise comme Golem.ai, souvent perçue par nos clients comme une deep tech. Proposer une alternative aux GAFAMI qui soit française, transparente, sans utilisation de donnée personnelle et sobre, me parait un bon point de départ de notre réflexion sur le sujet.”

Découvrez l’interview vidéo de Célia Doreau faite par French IoT lors du BootCamp sur leur blog.

À très vite,
L’équipe Golem.ai