Dark Data et intelligence artificielle

“L’objectif est bien de se servir de la donnée, toute la donnée disponible, pour décider et mieux décider avec moins d’erreurs. L’intelligence artificielle va justement permettre un passage à l’échelle de l’analyse de cette donnée inexploitée” Découvrez la tribune de Jean-Denis Garo, Head of Marketing Golem.ai, réalisée pour Silicon et ayant pour titre “L’intelligence artificielle s’empare du dark data”.

 

D’ailleurs, Gartner définit le dark data comme les actifs d’information que les organisations collectent, traitent et stockent au cours des activités commerciales normales, mais qui échouent à les utiliser à d’autres fins (par exemple, l’analyse ou l’amélioration des relations commerciales).

 

L’IA symbolique au secours des données non structurées

Selon MongoDB, de 80 à 90% des données générées et collectées par les organisations ne sont pas structurées; inexploitées, elles grossissent jour après jour les rangs du dark data. On peut ainsi s’étonner de l’absence d’intérêt des entreprises pour ces données non structurées.

 

Les données nouvel actif de l’entreprise, mais pas que

Tout le monde convient que les données sont importantes aujourd’hui et le seront encore plus à l’avenir. La donnée, souvent qualifiée de nouvel or noir, a pourtant une autre utilité que celle d’être simplement un actif de l’entreprise : exploitée et valorisée par une IA éthique, elle devient aussi un levier de croissance pour l’entreprise.

Vous souhaitez découvrir notre activité et nos solutions ? Contactez-nous.

Nous levons 5 millions d’euros pour développer nos solutions ! Découvrez tous les détails dès maintenant