L'écosystème IA en Hauts-de-France

L’expansion de l’écosystème IA est une réalité économique, académique et institutionnelle que la région Haut-de-France facilite depuis plusieurs années, notamment à la Cité de l’IA. Retour sur la grande conférence annuelle de l’écosystème IA HDF, portée par les acteurs de la région partageant leurs expertises mais aussi leurs visions.

 

L’IA, un sujet qui n’a rien d'inaccessible

La Cité de l'IA, portée par le Medef Lille Métropole, a été créée pour développer des synergies et faciliter la coopération d’acteurs de la région en faveur de projets d’intelligence artificielle.

C’est dans une optique de démystification de l’IA et d'accessibilité simplifiée que ces entreprises peuvent participer au développement de l’écosystème, tant dans l’apport d’expertise et savoir-faire, que de cas d’usages. Après deux ans d’étude des impacts de ces projets, le constat est clair, l’IA est un formidable levier d'attractivité économique.

“Environ 1 personne sur 5 aura besoin d’être sensibilisée à l’IA d’ici quelques années” évoquait Bruno Lucas, Délégué général à l'emploi et à la formation professionnelle. Le premier constat de cet événement est clair, l’IA n’est pas l'apanage de quelques experts technologiques, c’est un sujet qui concerne tant les décideurs que les utilisateurs, dans tous les niveaux de formations. En somme, la Cité de l’IA est le vecteur principal de vulgarisation et d’acculturation des sujets d’IA.

 

Sensibiliser, former et structurer

Tels sont les maîtres mots des tables de l’événement, dont le fil rouge restait à l'image de leurs objectifs : simplifier la compréhension de l’IA pour l’intégrer plus facilement, avec une dimension humaine indissociable.

Enjeux nationaux et régionaux, sensibilisation à l’IA, compréhension des objectifs business des entreprises, les deux premières tables rondes ont mis en évidence l’importance d’intégrer l’IA dans le travail, non pas dans une logique de tests ou par curiosité, mais pour retrouver le contrôle des process et de mieux accompagner la croissance des entreprises.

Autre sujet évoqué, la formation. Sujet qui fait débat dans l’IA. La rapidité avec laquelle de nouvelles spécialités apparaissent, impose un besoin de faire certifier rapidement de nouvelles compétences donnant lieu à un poste connecté au secteur de l’IA.

Enfin, plusieurs entreprises ont pu partager leurs premières expériences. C’est le cas d’Auchan Retail International et d’Orange pour qui l’intérêt de l’IA n’est plus à questionner.

 

Si vous souhaitez découvrir d’autres cas d’usages de l’IA, n’hésitez pas à participer à notre Webinar avec Manutan “Intelligence artificielle et relation client” ou contactez directement nos équipes.
 

Nous levons 5 millions d’euros pour développer nos solutions ! Découvrez tous les détails dès maintenant