Analyse des données et RGPD, l’impossible conformité ?

En dépit de la mise en place du RGPD en 2018, la perception globale de la protection des datas reste mauvaise pour 71%* des Français. Cette crise de confiance, à l’égard de l’exploitation des données personnelles, reste paradoxale au vue de l’accélération souhaitée dans le traitement des requêtes et des messages en particulier. Ainsi, comment s’assurer de la bonne conformité RGPD liant protection et traitement rapide des datas ? Quels outils le permettent et sur quelles données ?

Une réglementation complexe à appliquer

Le RGPD**, ou règlement général sur la protection des données, bien connue de tous, s’applique dans tous les processus. L’exemple le plus fréquent, pour les internautes, reste la sélection des cookies lors de notre arrivée sur un site internet, avec un funnel de validation/invalidation plus ou moins complexe.

Mais pour les entreprises, les enjeux légaux sont complexes à appliquer. On reconnait un double objectif : faire respecter le droit des personnes en matière de données personnelles et sécuriser dans un cadre légal l’ensemble des actions qui s’en nourrissent.

C’est en ce point précis que la complexité se décuple. Ces enjeux légaux imposent un travail important sur la data, afin d’être conforme avec la loi. Définition et extraction des données sensibles, mise en place de nouvelles habilitations notamment par la mise en place d’un DPO, connexion aux multiples stockages des datas… Le chantier est simple en ce qui concerne les données structurées dans des bases de données. Mais lorsqu’il s’agit de documents,  et plus généralement de textes ; identifier les données assujetties à la réglementation devient vraiment complexe.

L’intelligence artificielle ou l’assurance d’une bonne conformité

Pour être conforme au RGPD, l’entreprise est tenue de maintenir un registre comportant tous les traitements des données. Qu’il s’agisse des collectes liées aux informations des clients, ou leurs traitements dans le cadre de prospection, de certification ou de conformité.

Le stockage épars de datas engendre un grand nombre de données non structurées. Un challenge dans l’analyse de documents et des messages, que l’intelligence artificielle DocuChecker, solution de traitement intelligent de documents (Intelligent Document Processing, en anglais), relève. Ne dépendant pas d’entraînement, cette technologie permet aux entreprises de limiter les risques d’analyses de conformité RGPD qui ne prendraient pas l’ensemble des datas en considération.

Emails, documents, messages entrants… L’IA audite ces données ou prévient de potentielles non-conformités du système de gestion et sans biais éthique.

Vous souhaitez en savoir plus sur l’analyse des documents par l’intelligence artificielle ? N’hésitez pas à contacter nos équipes !

*https://fr.statista.com/infographie/24042/sondage-opinion-des-francais-sur-la-protection-des-donnees-personnelles-sur-internet/

**https://www.cnil.fr/fr/comprendre-le-rgpd 

Solutions

Produits