4 usages possibles de l’IA dans le secteur bancaire

Les analystes et les experts estiment que l’IA permettra au secteur bancaire d’économiser environ 1 000 milliards de dollars d’ici 2030*. Dans un monde en constante évolution, le secteur bancaire doit faire face à de nombreux défis : nouvelles lois en vigueur, menace concernant la sécurité, expérience client… Ainsi, l’enjeu du secteur bancaire est de s’adapter et de repenser son modèle de fonctionnement. Découvrez comment l’IA permet de répondre aux nouvelles attentes relationnelles des clients, de réinventer le métier de conseiller et de trouver de nouveaux relais de croissance. 

Réduction des risques de sécurité 

Avec la digitalisation des services bancaires, la sécurité et la protection des données des clients constituent un enjeu primordial pour le secteur. En réponse, l’IA est une technologie qui permet de réduire considérablement les risques d’erreurs tout en permettant aux banques de prendre des décisions plus rapidement. Bloquer un virement frauduleux, vérifier un taux de change ou approuver une transaction par carte de crédit en très peu de temps, sont autant de possibilités qu’offre l’IA. 

Amélioration de la relation client 

Les technologies d’analyse du langage naturel (NLP) permettent un gain de temps et de productivité considérable. On estime que L’IA permettrait de réduire de plus de 30% le temps consacré pour le traitement des mails, grâce à une gestion automatisée des flux de messages entrants

Les tâches à faibles valeurs ajoutées et répétitives sont automatisées, ce qui permet au conseiller bancaire de se concentrer sur un service orienté vers l’action pour le client. C’est d’ailleurs souvent un gain de temps considérable pour se concentrer sur des dossiers sensibles comme des réclamations. À titre d’exemple, la banque américaine JPMorgan Chase utilise une IA qui « lui à permis d’économiser plus de 360 000 heures de travail grâce à des robots capables d’analyser les contrats avec une efficacité sans précédent.« 

Augmentation de la productivité  

En implémentant de l’IA dans leur système, de nombreuses banques ont pu constater une augmentation du taux de productivité. Les technologies telles que le RPA (Robotic Process Automation) permettent d’automatiser les tâches à faible valeur ajoutée et apportent une réponse 24/24 7j/7 aux clients. Néanmoins la complexité réside dans la détection de l’ensemble des données textuelles des informations. C’est en ce point qu’une technologie de compréhension du langage est indissociable pour traiter et catégoriser l’ensemble des datas.

La construction de parcours clients fluides, amène celui-ci à devenir acteur du processus au même titre que le banquier. Cela se traduit par un gain de temps non négligeable que le conseiller peut mettre à profit pour apporter un conseil de valeur aux clients. Vous l’aurez compris, le ROI de l’intégration d’une solution d’IA se mesure surtout en temps, mais aussi en nombre de dossiers traités par jours. Intégrer des processus internes plus efficients, permet aux banques de gagner en productivité. 

Optimisation de la performance

Les nouveaux modèles disruptifs bouleversent les modes de fonctionnement des banques traditionnelles. Par conséquent, elles sont dans l’obligation d’imaginer de nouvelles formes d’acquisition client, et de lutter activement contre l’attrition client. Après une mode des chatbots déceptive, le traitement de requêtes des emails, sms, réseaux sociaux sont autant de signaux faibles et/ou forts qui nourrissent la connaissance client. C’est un moyen par exemple de valider rapidement l’onbording d’un nouveau client (KYC pour la relation client).

Selon les banques, le processus de KYC « Know Your Customer » peut réduire le délai d’exécution de 90% et les coûts d’embarquement de 70%**. De ce fait, l’IA permet d’avoir une bonne connaissance de ses clients, ce qui se traduit par une réduction des coûts, l’accélération de la prise de décision et de diminution de la complexité des systèmes en traitant les données plus rapidement qu’auparavant.

Une question concernant la gestion de la relation client grâce à l’intelligence artificielle ? N’hésitez pas à contacter nos équipes si vous avez la moindre question, elles se feront un plaisir de vous répondre.

*https://thefinancialbrand.com/72653/artificial-intelligence-trends-banking-industry/
**https://www.forbes.com/sites/tomgroenfeldt/2018/12/03/reducing-kyc-costs-with-digital-and-artificial-intelligence/

Solutions

Produits