L’aventure Golem.ai en 2019

17/01/2019 / Entreprise

Toute l’équipe Golem.ai vous souhaite une excellente année ! Nous avons profité de cet événement pour interviewer Thomas Solignac, notre CEO, ainsi que les autres membres de notre direction, sur leurs différentes perspectives pour notre entreprise en 2019.

Bonjour Thomas, vous êtes le CEO et co-fondateur de Golem.ai. C'est votre 8e année d'activité sur la technologie de Golem.ai, et la 3e année depuis la création de l'entreprise.

Quel bilan pour 2018 ?

L’année 2018 a été très intense, chaque mois a compté pour plusieurs ! Et les retombées vont être au plus fort sur 2019.

Trois grandes réussites :

  • Le lancement de la commercialisation publique en mars
  • Les évolutions technologiques exclusives
  • La levée de fonds de 1 million d'euros

Où en est la commercialisation ?

Nous atteignons, en ce début d’année, un degré d’industrialisation et de structuration important de nos activités commerciales, avec 3 verticales opérationnelles. L’intelligence artificielle est une révolution majeure dont les entreprises s’emparent massivement. L’excitation est à son comble, et en même temps, on se doit d’apporter de la sérénité dans nos services et notre expérience client, à tous les niveaux. C’est avec cet esprit que nous avons conquis 8 multinationales européennes cette année.

Si la technologie Golem.ai a été développée avec un large horizon de possibles, l’année 2018 a été l’incarnation commerciale de cette perspective, démontrant la variété des métiers que nous touchons dans une même entreprise, et de la valeur des évolutions que nous apportons. Cette richesse va de pair avec la construction de notre catalogue d’offre, dont les démos-vidéos sont un point majeur.

La technologie a beaucoup évolué ?

La technologie comprend aujourd’hui plus de 10 langues, et c’est une réponse aux besoins que nous amènent nos clients. On est très heureux de constater à quel point notre approche originale par la linguistique universelle nous offre aujourd’hui une vraie aisance face aux enjeux de la scalabilité internationale de l’IA.

Nous avons aussi amené de nouvelles fonctionnalités qui améliorent considérablement le naturel des interfaces homme-machine par le langage, comme la reprise de contexte immédiat ou la recherche d’intentions multiples.

Il y a aussi eu des gains de performance notables, et une fiabilisation générale du système. Nous allons bientôt publier sur ce sujet !

Où allons-nous en 2019 ?

Beaucoup de nouveautés sont à venir en termes d’offres et de possibilités technologiques.
La console va intégrer notamment des tests de non-régression pour aider l’évolution des IA dans le temps, et des tutoriels pas à pas.

2019 va marquer une attention toute particulière portée aux développeurs qui utilisent notre solution. Nous souhaitons leur fournir une expérience qualitative, adaptée à leurs besoins et à ceux de leur entreprise. Ils sont des vecteurs de développement et d’autonomie dans la transformation digitale par l’IA. Notre communauté technologique attend beaucoup de nous. Grâce à elle, nous faisons continuellement évoluer la technologie vers plus de fiabilité et de souplesse.

Commercialement, nous développons une nouvelle verticale, visant à proposer de la génération de chatbot à partir de données produits. Cette direction fait suite à montée de la demande concernant l’aide à la vente sur des catalogues complexes, tout en diminuant au maximum la pénibilité de la maintenance des outils (évolution des produits, etc).

L’IA va également intégrer sous peu la possibilité de traiter des demandes exprimées dans plusieurs langues à la fois ! Traiter par exemple le “Franglais”, mais aussi plus largement, pour travailler avec les clients qui ont l’habitude de passer d’une langue à l’autre dans un même échange, ou au beau milieu d’une phrase.

Où en est votre équipe ? Des recrutements prévus ?

Nous démarrons l’année avec une équipe de 16 personnes, 18 le mois prochain, complétée de 3 prestataires réguliers et de notre comité stratégique présent quotidiennement. De nombreux recrutements sont prévus courant 2019, sur tous les secteurs, dans le but d’encaisser la demande commerciale montante, mais également d’intensifier les activités de R&D. La prospective technologique, de pair avec une écoute du marché, a toujours été une activité centrale de l’équipe Golem.ai. De nombreuses évolutions technologiques sont en projet, que l’équipe est impatiente de présenter.

Vers où va le marché du NLU ?

J’ai beaucoup parlé de la déception des chatbots, durant mes interventions et publications de 2018. Le but étant, à travers une meilleure compréhension de cette tendance, d’ouvrir sur toutes les possibilités pour le traitement du langage, et les bons choix à faire pour atteindre tout leur potentiel.

La notoriété du NLU a souffert des déceptions causées par le Chatbot, mais il a été aussi popularisé dans le même temps. Le mot Chatbot est un débarras qui dissimule l’immensité des possibilités qu’apporte l’IA pour le langage humain. Le NLU est un facteur de transformation énorme des entreprises, c’est une des approches technologiques qui a le plus de pain sur la planche pour les années à venir.

Où vous voyez-vous fin 2019 ?

Notre mesure de la réussite, c’est la satisfaction des entreprises avec qui nous travaillons. C’est une joie d’avoir pour mission quotidienne de fournir aux entreprises plus de temps pour les activités importantes, en les délivrant du répétitif. Les utilisateurs finaux, dont certains sont dans le métier depuis 10 ans,  nous expriment leur soulagement dans leurs nouvelles méthodes de travail.

Fin 2019, notre équipe aura grandi. Mais surtout, j’aurai le plaisir de pouvoir communiquer avec des clients qui utilisent notre solution depuis un temps plus long, et illustrer plus pleinement l’éventail de nos offres.

Le mot du CCO

"Nous avons beaucoup travaillé sur l’évangélisation de notre solution cette année 2018, mais également sur la sensibilisation sur l’IA explicable, du NLU par des approches non statistiques, et plus largement de la transformation digitale des entreprises par l’IA. En cette année 2019, nous continuons d’être présents sur tous les fronts. Il faut que les entreprises nous voient pour savoir que c’est possible. Beaucoup n’ont simplement pas idée que ce que nous faisons est possible. Nous travaillons aussi beaucoup pour toucher un public technologique. Cela passe par des canaux de communication particuliers, mais aussi par une attention portée à la pédagogie technique. Des nouveautés dans ce sens sont à venir, sur le site web et la console développeur en particulier." Guillaume Navarre

 

Le mot du CTO

"Nous avons beaucoup gagné en simplification d’usage de la technologie sur cette année 2018, tout en augmentant la robustesse et la flexibilité des services. La montée en charge s’est déroulée en toute fluidité, et nous préparons déjà la suite. Un de nos grands enjeux pour 2019 est de faciliter aux entreprises la mise en place de nos offres « on premise ». La confidentialité et la sécurité des données est une promesse fondamentale de Golem.ai, et nous pouvons faire que ces exigences ne soient pas une lourdeur, mais au contraire inscrits dans une simplification de tout le déroulé client." Killian Vermersch  

 

 

Le mot de la directrice marketing et commercial

"Depuis mars 2018, 8 clients sont entrés dans notre portefeuille dans les secteurs de la banque-assurance, de la certification, du service client et du para-public. Nous avons développé avec eux 3 lignes de produits : l’assistant personnel spécialisé, l’automatisation de processus dans les centres de relations clients et la validation de documents.

En 2019, notre objectif est d’au moins multiplier par 6 le nombre de nos clients sur ces lignes produits B2B tout en ajoutant le chatbot Golem.ai c’est-à-dire qui ne pose pas de problème de mise à jour.
 

 

Nous allons enfin porter de nouveaux efforts sur deux marchés supplémentaires pour lesquels nos avantages compétitifs sont des atouts incontournables (multilinguisme, embarquabilité et traçabilité de toutes les décisions de l’IA), à savoir l’armée et plus généralement les services publics et la santé ainsi que les intégrateurs qui font travailler de nombreux développeurs. Nous comptons sur nos atouts pour les transformer en prescripteurs de notre solution. Notre responsabilité est de nous faire connaître pour les aider à développer des projets simples et amusants mais également sobres et efficaces pour leurs clients." Célia Doreau

Découvrez également l'interview de Célia Doreau sur l'impact de Golem.ai sur l'expérience client digitale.